Qu’est-ce qu’une bonne traduction?

À notre sens, une bonne traduction est un texte qui rend fidèlement, dans la langue d’arrivée, le message du document original. Ainsi, la qualité d’une traduction dépasse largement le transfert linguistique. Plusieurs facteurs doivent être pris en considération, comme la nature du document, le ton, le style rédactionnel et l’adaptation culturelle, pour ne nommer que ces quelques exemples. Lorsque l’on ne peut pas deviner qu’un texte est en fait une traduction, c’est mission accomplie pour le traducteur!

De toute évidence, le processus n’est pas sans difficulté. D’abord, le texte de départ n’est pas toujours parfaitement bien rédigé. Il faut donc vérifier auprès de l’auteur, si possible, quelle était son intention dans les passages qui pourraient porter à confusion. De plus, le professionnel consciencieux estime parfois judicieux de souligner au passage, sous forme de service à valeur ajoutée, quelques coquilles repérées dans le texte de départ, n’en déplaise au client.

Il faut ensuite faire preuve de vigilance devant les nombreux pièges que nous tendent les faux amis (termes morphologiquement semblables, mais sémantiquement distincts en anglais et en français) et autres subtilités qui échappent souvent aux non-initiés.

Enfin, il faut de vastes connaissances générales et une grande curiosité intellectuelle pour se renseigner et se documenter abondamment afin de bien maîtriser le sujet du texte et la terminologie du domaine en question. Une telle préparation favorise la rédaction d’un document final de bonne qualité, c’est-à-dire qui est fidèle au texte de départ ainsi qu’aux usages du domaine et qui fait honneur à la langue d’arrivée.